Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Patrick HERTER

Le blog de Patrick HERTER

Articles sur l'actualité politique, économique, sociale


De l'Europe, je sais tout...

Publié par Phert sur 22 Octobre 2018, 14:20pm

Catégories : #Politique

De l'Europe, je sais tout. Je sais tout de son âme, de sa raison, de son cœur et de ses tripes. Je sais tout de son Histoire aussi. L'Europe, j'y suis né, j'y ai grandi et je m'en suis nourri. J'en viens et j'en reviens sans cesse.

 

Depuis mes vingt ans passés à peine, déjà plein de colères et d'impatience, j'entretiens avec elle une relation forte et agitée : j'aurai voulu qu'elle soit, mais qu'est-elle ? Une promesse déjà usée de nations déjà vieilles. Une gestation technocratique pour autrui. Une fille née de mères susceptibles qu'elle gère comme des enfants gâtés. Une chambre d'influences et d'enregistrements. La procession lénifiante des limousines au plat pays des plats sommets. Comment aurait-elle pu donner naissance à sa promesse, tout occupée qu'elle était de dresser, de contraindre, de composer, de concilier ? A sa cour, dans les couloirs de ses palais, sur tout son continent, sa bien-pensance, sa connivence et la raideur de ses ordonnances n'offrent guère de place à l'enthousiasme. On la rêvait dans l'idée qu'on s'en faisait. On la déteste ou la méprise dans la réalité qu'elle incarne.

 

Ainsi, attire-t-elle toutes les critiques, de ceux qui la veulent comme de ceux qui la rejettent. Aux uns les espoirs vains sans cesse renouvelés jusqu'à la lassitude. Aux autres les fêtes et les victoires promises, souvent remises, et aujourd'hui la gourmandise avant l'heure, la bave en bouche avant l'hallali. Aux commerçants les plus puissants la panse grasse à négocier toujours. Aux peuples exaspérés l'envie de mordre. A elle, les reproches et l'addition...

 

Depuis mes vingt ans, rien n'a vraiment changé mais le temps a passé. L'habitude et le renoncement ont pris la place. L'hypocrisie est demeurée. L'Europe s'est empâtée. Les crises l'ont épuisée. De fille-mère, la voici à présent, tremblante et fragile, toute vieille avant l'heure, entourée des derniers flatteurs et d'ennemis, sans cesse plus nombreux. J'observe monter la vague brune à l'horizon. La vague rouge n'est pas loin. toutes deux se rapprochent à l'échéance du coup de grâce. Déjà s'aiguisent les couteaux pour avancer aux urnes de mai, la tête pleine de sombres combats pour la pourfendre et la jeter à terre. Finira-t-elle en chambre sous assistance, dans le mouroir des grabataires ? Ou plus sauvagement en abattoir, dans le couloir des condamnés ? Sera-t-elle balayée, dans la furie bestiale des foules assassines ? Ou immolée au brasier des nations en un gigantesque feu infanticide ?

 

Nous en sommes là. Je regarde les politiques s'agiter. Et je ne vois rien ni personne pour la sauver.

 

Patrick HERTER

15 Novembre 2018

 

  • 1992 : "Maastricht ou pas Maastricht ? Le pour et le contre" (Auto-édition - 30000 exemplaires vendus)
  • 2005 : "Référendum sur le Traité constitutionnel : les arguments du oui et du non" (Calmann-Lévy - 15000 exemplaires)


 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents