Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Patrick HERTER

Le blog de Patrick HERTER

Articles sur l'actualité politique, économique, sociale


A la bascule du monde...

Publié par Phert sur 28 Mars 2020, 10:25am

Catégories : #Sujets de société

A la bascule du monde...

Nous sommes très nombreux à essayer de contribuer, chacun selon ses moyens, dans ses domaines d'activités, à l'amélioration de ce qui est - parfois même à sa transformation. Le chemin emprunté est souvent long et difficile et sans mobilisation, bien au-delà de son petit cercle intime, l'évolution qu'on pense indispensable ne peut s'épanouir. Conformisme et conservatisme protègent naturellement ce qui est. Les vieilles recettes qui ont fait leurs preuves - mêmes quand elles perdent de leur efficacité, de leur justesse - tardent à quitter la cuisine. Quoi de plus normal ? Ceux qui sont installés ont toujours plus à perdre qu'à gagner en remettant en cause ce qui les a rendus rois. Peut-on les en blâmer ? Le renoncement est difficile quand on a tant fait pour avoir et qu’on fait tant pour conserver...

 

Dans les temps de mutation comme le nôtre, ce conservatisme, ce conformisme deviennent vite insupportables aux communs qui paient le prix de leur inefficacité croissante et de leurs injustices. Plus le temps passe, et plus les pressions montent. Vient un moment où la pression devenue insoutenable, la société bascule, non sans avoir prévenu, d'un coup décisif, seule, malgré eux et contre eux. Les responsables sont renversés, le conservatisme et le conformisme rejetés, sans égard ni subtilité, alors que tout n'y était pas mauvais. Ce ne sont pas les seules victimes. Les plus fragiles sont les plus abîmés, quand ceux qui n’ont plus rien à perdre se précipitent avec rage dans la révolution de rue qui les achèvent. Tant de détresses, tant de misères accumulées, ici bas. Et, trop souvent, tant de condescendance et tant de suffisance, là-haut. La transformation qui aurait pu se réaliser en sagesse dans la cohérence et l'harmonie, en responsabilité, se subit alors dans la violence, en désordre. C'est un temps de confusions qui détruit bien plus qu'il ne construit, et c'est sur ses ruines encore fumantes que pousse la promesse de nouveaux jours heureux…

 

En ces journées de confinement qui donnent sens à ce qui précède mais sont propices à la lecture et à l'introspection, peut-être pourrions nous prendre un peu de temps pour éveiller nos consciences, avant que ce temps de confusions n'emporte tout. Il est tout proche, ce temps. Je le vois s'approcher depuis si longtemps. J’en connais d’avance ses tourments, ses drames, ses carnages, pour l'avoir déjà tant vécu, au passé, dans l'Histoire qui nous dit tout mais n'impose rien. Je reconnais son odeur, déjà autour de nous, qui rampe. Je sens à présent son souffle sur nos nuques. Il est tout près. Il est là.

 

Puissent toutes les inspirations et les bonnes volontés enflammer la toile avant qu'on brûle ! Pour que tous les mots et les idées qui s’étincellent en valent la chandelle. Pour que le feu qui vient ne soit qu'un feu de joie...

 

Travaillons ensemble pour éviter le pire. Vite.

 

Patrick HERTER

28 mars 2020

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents